L'opération

Avant l'opératin, nous vous remettons des documents relatifs au traitement que vous devez déposer auprès de votre caisse de maladie. Actuellement, toutes les caisses d'assurance maladie supportent une partie des frais de la thérapie mais dans des montants différents. De même, certaines caisses d'assurance maladie ne prennent en charge qu'un des deux médicaments nommés précédemment.

Die Operation ist Teamarbeit

Le traitement est effectué par anesthésie locale dans un environnement stérile. L'injection se fait sans douleur et ne présente que très peu de risques. Elle doit cependant être réalisée dans un bloc opératoire ophtalmologique stérile.
Pour empêcher que la pression intraoculaire augmente, celle-ci est contrôlée et réglée pendant toute la durée de l'intervention.

Chaque patient présente après l'opération un rougissement de la conjonctive et voit en bas pendant quelques jours un cercle bleu-noir. Par ailleurs, une irritation nécessitant un traitement peut apparaître chez près de un pour cent des patients. De graves complications telles que infection bactérienne de l'?il, obturation des vaisseaux ou décollement de la rétine pouvant entraîner la cécité en cas de mauvais déroulement du traitement, sont moins rares que 1: 1000).
Il est probable que l'effet positif de cette thérapie (tout comme pour les autres substances empêchant la prolifération des vaisseaux néoformés) ne dure que pendant quelques semaines ou quelques mois et par conséquent, des injections peuvent s'avérer nécessaires ultérieurement ou dans des intervalles réguliers. C'est pour cette raison que nous prévoyons toujours des examens de contrôle toutes les 4 semaines. Une angiographie de contrôle est effectuée tous les 2 à 3 mois.

En l'absence de thérapie, la vue se dégraderait d'environ 60% chez tous les patients en l'espace d'un an; des améliorations dans ce cas n'ont quasiment jamais été observées. D'après les études actuelles, il est à supposer que, malgré une utilisation cohérente de la thérapie à base de Lucentis® ou Avastin®, jusqu'à 10 % des patients subiront une dégradation importante de la vue en un an; une amélioration n'apparaissant que dans près de 25 % des cas.


Les thèmes de l‘article: dégénérescence maculaire

Qu’est-ce que la DMLA ?

Thérapies

L’opération